Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

État des lieux d’une rentrée sous pression

Publié le 2 Septembre 2015 par FOCOTEDOR dans rentrée, pression

commentaires

Un salarié peut-il s’absenter le jour de la rentrée scolaire

Publié le 30 Août 2015 par FOCOTEDOR dans salarié, rentrée scolaire

commentaires

Pour l’Insee, le salaire net moyen des fonctionnaires chute en 2013 pour la troisième année consécutive

Publié le 26 Août 2015 par FOCOTEDOR dans Insee, salaire, fonctionnaires

commentaires

flash bourgogne juillet 2015

Publié le 24 Août 2015 par FOCOTEDOR dans flash bourgogne

commentaires

Jean-Claude Mailly

Publié le 22 Août 2015 par FOCOTEDOR dans Mailly

commentaires

Publié le 20 Août 2015 par FOCOTEDOR

Jean-Claude Mailly veut "renforcer le poids du ministère du Travail"
Par Jérémy Jeantet

Le secrétaire général de Force Ouvrière voudrait profiter de la démission de François Rebsamen et de la nomination de son remplaçant au ministère du Travail pour renforcer le poids de ce porte-feuille, alors qu'aujourd'hui, "c'est plus du côté de Bercy que les choses se décident".

 

© FRED DUFOUR / AFP
© FRED DUFOUR / AFP

Invité du 5/9 Info de Sud Radio, Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière, est revenu sur la démission de François Rebsamen du ministère du Travail. 

"Ce qui m'apparaît important, c'est que le ministère du Travail reprenne du lustre et un poids plus important au sein du Gouvernement. Aujourd'hui, c'est plus du côté de Bercy que les choses se décident. On le voit très bien avec la loi Macron qui contient des dispositifs qui relèvent du ministère du Travail et c'est le ministre de l'Economie qui a traité ce genre d'affaires", a estimé Jean-Claude Mailly.

Parmi les noms qui circulent pour remplacer François Rebsamen, c'est celui de Jean-Claude Germain qui recueille les faveurs du secrétaire général de Force ouvrière, qu'il estime capable de "résister à la dérive libérale".

Au-delà de la personne désignée, c'est davantage un changement de politique qui permettra, pour Jean-Claude Mailly, d'obtenir des résultats sur le front du chômage : "Ce n'est pas le ministre du Travail, quel qu'il soit, qui est responsable de l'évolution ou pas du chômage. Elle dépend avant tout d'une ligne économique qui est suivie. Toute le monde dit que tant qu'on n'aura pas 1,5 ou 1,6 de croissance, on ne fera pas diminuer le chômage. Ce n'est pas le ministre du Travail qui est responsable de la croissance économique."

Principal point de friction, le CICE, dont Jean-Claude Mailly, comme certains politiques dont Olivier Dartigolles, conteste la répartition. "Il y a une partie des entreprises qui ont encaissé le CICE mais qui, franchement, n'en avaient pas besoin, a-t-il assuré. Je pense que si des PME avaient bénéficié d'aides plus importantes sur des investissements ciblés, ça aurait été beaucoup plus profitable, non seulement à l'économie mais aussi à l'emploi."

commentaires

A quand une croissance avec emplois ?

Publié le 19 Août 2015 par FOCOTEDOR dans croissance, emplois

commentaires

la rentrée s’annonce électrique

Publié le 19 Août 2015 par FOCOTEDOR dans rentrée

commentaires

Publié le 18 Août 2015 par FOCOTEDOR

commentaires

Jean-Claude Mailly - 2015/08/18

Publié le 18 Août 2015 par FOCOTEDOR dans Jean-Claude Mailly

commentaires

Afficher plus d'articles