Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

Meeting de rentrée à la salle Jean BOUHEY à Longvic.

Publié le 19 Septembre 2014 par FOCOTEDOR dans udfo21, Evènements

Mardi 16 Septembre 2014, l’Union Départementale des syndicats
FORCE OUVRIERE de Côte d’Or tenait son meeting de rentrée à la
salle Jean BOUHEY à Longvic. Quelques 200 militants ont répondu à
l’appel du secrétaire général Edouard GUERREIRO, qui avait réuni une
belle tribune avec des invités de marques

Claude SIMONEAU (FO FGF), Didier PIROT (FO territoriaux), Gilles

GOULM (FO Défense), Hervé ROCHAIS (FO santé) et Hubert RAGUIN
(FO FNEC-FP). Arrivés de bon matin à la gare de Dijon, tout ces
responsables avaient d’abord rendez-vous avec les militants de chaque
secteur ; BA 102, Ville de Dijon, CHU de Dijon et à l’UDFO de Côte d’Or
pour l’Education nationale. Le point d’orgue de cette journée étant

le meeting réunissant le public –privé en début de l’après-midi.

commentaires

Jean-Claude Mailly : « Je me demandais, si on était le premier avril »

Publié le 16 Septembre 2014 par FOCOTEDOR dans Confédération, Medef

Réaction lundi 15 septembre matin sur BFMTV et RMC aux pistes du Medef pour « créer de l’emploi »

 

Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière, a réagi lundi matin sur BFMTV et RMC aux pistes du Medef pour créer de l’emploi comme la suppression de jours fériés, une dérogation sur les 35 heures ou encore une dérogation sur le salaire minimum. « Je me demandais, si on était le 1er avril en première réaction mais visiblement on n’est pas le 1er avril donc ce n’est pas une blague ! Le Medef est dans l’outrance dans ce genre de propositions », a-t-il déploré.

commentaires

STATISTIQUES DE www.udfo21.org

Publié le 16 Septembre 2014 par FOCOTEDOR dans udfo21

STATISTIQUES DE www.udfo21.org

et ses 385 abonnés

commentaires

Meeting du 16 Septembre 2014

Publié le 15 Septembre 2014 par FOCOTEDOR dans udfo21, Evènements

Camarades,

Ne manquez pas ce rendez-vous !

MEETING MEETING MEETING

Mardi 16 Septembre 2014

A 14H30

Salle Jean BOUHEY à Longvic

Ce meeting marque une rentrée « agitée »

Une politique d’austérité (suite logique de la ratification du traité budgétaire européen) augmentation du chômage, une croissance atone et une déflation qui pointe son nez, remise en cause de droits sociaux…

Accélération d’une politique libérale accompagnée d’un discours et d’attaques ultralibérales sur une multitude de dossiers ; 35H00, travail de nuit, travail le dimanche, exonérations de cotisations sociales, services publics, suppressions de seuils sociaux, Code du Travail, Coût du travail…

Rien ne nous sera plus épargné pour satisfaire les revendications de patrons qui se sentent tous puissants, accélérant leurs exigences. Si encore cela servait à l’emploi en faisant baisser la courbe du chômage.

Mais c’est exactement l’inverse qui arrive. La situation actuelle est le résultat des politiques d’austérité menées depuis 2008.

Ces politiques d’austérité, sont maintenant dénoncées par des économistes dans le monde entier. Il n’y a plus que nos gouvernants qui ne s’en inquiètent pas.

Mes camarades, consacrez quelques heures de délégation, un peu de votre temps pour venir au meeting, afin de signifier votre désaccord avec les politiques d’austérité qui appauvrissent les travailleurs, plombent la croissance et, de ce fait, l’emploi.

Contre l’austérité, priorité aux salaires

Contre l’austérité, priorité à l’emploi

Contre l’austérité, priorité aux services publics

Contre l’austérité, priorité à la sécurité sociale

Je compte sur vous !

commentaires

Mardi 9Jean-Claude Mailly sera l’invité de Michel Field, sur LCI

Publié le 8 Septembre 2014 par FOCOTEDOR

Mardi 9Jean-Claude Mailly sera l’invité de Michel Field, sur LCI

Mardi 9 septembre 2014, Jean-Claude Mailly sera l’invité de Michel Field, sur LCI à 18h00.

commentaires

La réforme des rythmes scolaires, bombe à retardement de la rentrée ?

Publié le 2 Septembre 2014 par FOCOTEDOR dans FNEC FP FO, réforme des rythmes scolaires

La réforme des rythmes scolaires, bombe à retardement de la rentrée ?

L’ex-ministre de l’Éducation promettait depuis le printemps une rentrée scolaire « apaisée ». La FNEC FP FO a, elle, déposé un préavis de grève.

Le préavis de grève, déposé le 21 août, couvre toutes les catégories de personnel de l’Education nationale sur tout le territoire à partir du 1er septembre. L’un des dossiers les plus explosifs reste celui de la réforme des rythmes scolaires dans les écoles maternelles et primaires.

Le décret de janvier 2013 du ministre de l’Éducation nationale de l’époque, Vincent Peillon, avait provoqué un tel tollé que seulement 18% des communes (moins de 6 500 communes sur 36 000) l’ont finalement appliqué à la rentrée 2013. Le décret complémentaire publié le 8 mai dernier est censé avoir tout arrangé…

Le décret Hamon aggrave le décret Peillon

Le décret Peillon a fait passer la semaine d’école de 4 jours à 4 jours et demi, les 3 heures 30 en plus devant être consacrées à des activités périscolaires financées par les communes. Le décret Hamon autorise ces dernières à regrouper le périscolaire sur une seule demi-journée ou à supprimer une heure d’enseignement par semaine (23 heures au lieu de 24 heures) et à raccourcir les vacances en conséquence.

Il ouvre ainsi une nouvelle brèche aggravant les inégalités territoriales tant pour les enfants que les conditions de travail et le statut des personnels.

Outre FO, plusieurs fédérations syndicales de l’Education nationale ainsi que des personnels territoriaux (la fédération des Services publics et de santé) revendiquent le retrait pur et simple du décret Peillon.

À la veille de la rentrée, personne ne pouvait dire précisément dans combien d’écoles la réforme s’appliquerait, de très nombreuses communes n’ayant communiqué aucun chiffre.

commentaires

Licenciement abusif et grève de la faim chez Aldi

Publié le 26 Août 2014 par FOCOTEDOR dans FGTA

Une salariée de l’entrepôt Aldi Marché de Bois-Grenier (Nord) vient d’être licenciée pour s’être rendue trop souvent aux toilettes, avoir « -triché- » sur des commandes et ne pas avoir justifié deux absences, motifs qu’elle conteste.

Elle a décidé d’entamer ce lundi une grève de la faim pour dénoncer son licenciement pour « faute grave » qu’elle estime « abusif ».

Pour l’heure, la direction n’a toujours pas réagi face à la détresse de cette salariée qui se bat pour conserver son emploi dans une région durement touchée par le chômage, et dans le cadre duquel elle n’a jamais connu le moindre problème depuis 13 ans qu’elle est en poste.

La déléguée syndicale FO Cathy Jaspart, l’Union départementale FO du Nord et la FGTA-FO dénoncent une politique de la peur menée par la direction d’Aldi, politique qui s’est exacerbée depuis la grève de février menée dans le cadre des Négociations annuelles obligatoires sur les salaires.

commentaires

Afficher plus d'articles

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 300 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog