Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

> LE PREMIER SYNDICAT DES SAPEURS-POMPIERS REJOINT FO

Publié le 12 Décembre 2013 par FOCOTEDOR in La Vie des Syndicats, Evènements

Représentativité

 
 
 

­­L’union fait la force. Le Syndicat national des sapeurs-pompiers et des personnels administratifs, techniques et spécialisés (SNSPP-PATS), majoritaire dans les services départementaux d’incendie et de secours depuis 2002, vient de s’affilier à Force Ouvrière. Lors d’un congrès extraordinaire à Arcachon le 19 novembre, 80% de ses adhérents se sont prononcés en faveur de ce rapprochement.

La structure, qui compte six mille adhérents, a été rebaptisée SNSPP-PATS FO. Elle était jusqu’à présent affiliée à la CFTC. En rejoignant la troisième centrale syndicale de France, l’objectif du syndicat est de conserver sa représentativité pour les élections dans la fonction publique en 2014.

DES LISTES COMMUNES EN 2014

«Nous voulons assurer la pérennité de notre syndicat pour les générations futures, explique le responsable du SNSPP-PATS FO. Et dans le cadre de la Dynamique des acteurs de la sécurité civile (DASC), à l’origine de la modernisation de la filière, nous nous sommes rendus compte que nos positions étaient très proches de celles de FO.»

L’Union nationale Force Ouvrière des SP et PATS se félicite de ce vote massif. Le comité national s’était lui-même prononcé en faveur de cette affiliation lors du congrès de la Roche-sur-Yon, le 23 octobre dernier.

«Chez les sapeurs-pompiers, les premières élections auront lieu en juin, précise Pierrick Janvier, Secrétaire général de l’Union nationale FO SP/PATS. Nous allons faire des listes communes, l’objectif est que FO devienne la première organisation syndicale. Nous avons les mêmes valeurs philosophiques et syndicales, en alliant nos forces nous sommes très forts.» En 2012, la France comptait 248.000 pompiers dont 40.500 professionnels et 11.200 personnels administratifs, techniques et spécialisés.

 

Commenter cet article