Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

RÉFORME DES RETRAITES : LE PROJET DE LOI ADOPTÉ SUR LE FIL DU RASOIR

Publié le 9 Décembre 2013 par FOCOTEDOR in FO Retraites, Confédération, Assemblée Nationale

 
 
 
 
C’est au terme d’un vote bloqué que l'Assemblée nationale a adopté le 26 novembre 2013, par 291 voix pour, 243 voix contre et 27 abstentions dont 11 socialistes, le projet de loi «garantissant l'avenir et la justice du système de retraites». Si l’essentiel du texte n’a pas été bouleversé, il faut toutefois noter le geste symbolique fait par le Gouvernement en direction des retraités les plus modestes. La ministre des Affaires sociales a ainsi présenté, dans la nuit précédent le vote, deux nouvelles mesures censées compenser les effets du report de la revalorisation des pensions du 1er avril au 1er octobre. Ces mesures, prises dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2014, s’adressent plus particulièrement: 

- Aux bénéficiaires de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) ou minimum vieillesse. Le montant de l’allocation sera revalorisé deux fois en 2014: une fois le 1er avril et une fois le 1er octobre. Au total, cela représentera environ 14 euros de plus par mois, portant le minimum vieillesse juste au-dessus de 800 euros.

- Aux personnes de plus de 60 ans dont les ressources sont comprises entre 770 et 967 euros (en 2013) qui ne peuvent bénéficier de la couverture maladie universelle complémentaire. L’aide à la complémentaire santé (ACS), actuellement de 500 euros par an, sera augmentée de 50 euros.

Pour Force Ouvrière, ces améliorations ne sont pas suffisantes. Cela ne modifie pas notre analyse car l’allongement de la durée de cotisation rend le texte inacceptable. Une nouvelle lecture du projet de loi aura lieu devant le Sénat le 12 décembre, le vote définitif à l’Assemblée Nationale étant programmé pour le 18 décembre 2013. 



 
 
 
Commenter cet article