Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

Le Tour de France en questions

Publié le 29 Juillet 2014 par FOCOTEDOR in Confédération

Pourquoi le maillot jaune est-il jaune, le maillot vert, vert, et le maillot à pois, à pois ?

 Le vainqueur du Tour de France porte un maillot jaune. Mais celui du Tour d’Italie est rose. Pourquoi ces différences ? Il faut remonter à l’origine de ces courses pour mieux comprendre. Le mail lot jaune est apparu pour la première fois sur la Grande Boucle au cours de l’édition 1919, afin que l’on puisse distinguer, au milieu du peloton, le leader du classement général, qui était alors Eugène Christophe. Une couleur liée... à celle du journal L’Auto, qui avait inventé la course en 1903 : il était imprimé sur du papier jaune ! Même logique de l’autre côté des Alpes puisque le Giro a été créé par le quotidien sportif La Gazzetta dello Sport, qui publie, encore aujourd’hui, sur du papier... rose. Les autres maillots distinctifs du Tour de France sont eux apparus plus tard. Le maillot vert du classement par points a ainsi été créé en 1953 et sa couleur était liée au premier sponsor du tee-shirt, l’enseigne « À la Belle Jardinière ». Le maillot blanc à pois rouges du meilleur grimpeur a quant à lui fait son apparition en 1975, alors que le classement de la montagne existait depuis 1933 : là encore, sa création et ses couleurs sont directement liées à un sponsor, les chocolats Poulain. Il est intéressant de noter que les couleurs sont restées même si les sponsors ont changé et que les marques qui depuis ont accompagné ces maillots l’ont fait selon une certaine logique chromatique : aujourd’hui, le PMU sponsorise ainsi le maillot vert, de la même couleur que son logo, tandis que Carrefour apparaît sur le maillot blanc à pois rouges, deux couleurs que l’on retrouve sur son enseigne. ■

 

Commenter cet article