Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

PREMIÈRES RENCONTRES DES SYNDICATS AVEC ERIC WOERTH

Publié le 24 Mai 2007 par UDFO21 in FO Fonctions Publiques

Fonction publique
 
La réduction des effectifs a été au centre des entretiens entre les organisations de fonctionnaires et le nouveau ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique.

Une prise de contact. Voilà comment le nouveau ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique Eric Woerth a présenté les rencontres bilatérales qu’il a entamées lundi avec les syndicats de fonctionnaires. «Il nous a dit à la fois qu'il ne veut "pas être comptable" et qu'il veut être "le ministre des économies" et qu'il faudra "travailler avec intelligence", mais nous, on n'a pas encore trouvé cette part d'intelligence», a ironisé mardi après-midi Gérard Noguès (FO-Fonctionnaires) à l’issue de son entretien.

En fait, le ministre a confirmé aux syndicats la volonté du gouvernement de traduire concrètement le slogan de campagne du président Nicolas Sarkozy: «moins de fonctionnaires, mais mieux payés». Le «non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite est un point très important parce que si on veut maîtriser la dépense publique, il faut aussi maîtriser (…) la masse salariale» de la Fonction publique, avait souligné mardi matin M. Woerth sur LCI. Pour autant, avait-il assuré, il ne s’agira pas d’«avoir une vision comptable des choses», mais «une vision humaine, une vision de ressources humaines». En échange de ce «"un sur deux", [il faut] montrer que les fonctionnaires, qui se sont paupérisés d'une certaine façon ces dernières années, pourront en recueillir les fruits», avait-il ajouté, avant de promettre que la moitié des économies ainsi réalisées serait redistribuée aux agents.

«Il a nous confirmé que pour les augmentations de salaires, il considérait que c'était sur les économies générées par ces suppressions d'emplois qu'il pourrait éventuellement trouver de la marge de manœuvre» et «nous lui avons immédiatement dit notre désaccord avec l'une et l'autre de ces deux dispositions éventuelles», a rapporté Jean-Marc Canon (CGT-Fonctionnaires). M. Woerth «nous a précisé qu'il ne serait pas seulement comptable dans ses attributions» tout «en nous expliquant qu'il avait également pour mission de réduire la dette et de rétablir le budget», a indiqué Gérard Noguès (FO), mais «nous nous interrogeons pour savoir comment il va faire pour parvenir» à ces objectifs contradictoires. C’est pourquoi, a ajouté FO, «nous lui avons demandé l'ouverture d'une discussion sur les missions des fonctionnaires (…) sur une ligne directrice afin de garantir l'égalité d'accès des citoyens devant le service public». Affaires à suivre

Commenter cet article