Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

Les agents du ministère du Travail débattent de leurs missions - 011212

Publié le 1 Décembre 2012 par UDFO21 in Confédération

Assises «Quel service public voulons-nous?» La question a servi d’intitulé aux premières Assises du ministère du Travail, qui se tenaient les 21 et 22 novembre à Paris, à l’initiative de quatre syndicats dont FO. Plus de 400 agents des secteurs Travail, Emploi et Formation professionnelle du ministère ont assisté à ces deux journées de débats assorties de trois ateliers de travail, lesquels ont fait l’objet de motions. De fait, du questionnement sur l’évolution des droits «protecteurs» des travailleurs aux relations de travail entre les agents, en passant par un état des lieux des conditions d’exercice de la mission de l’inspection du travail «au service des salariés», les fonctionnaires ont particulièrement souligné la dégradation de leurs conditions de travail, induite notamment par le manque d’effectifs. «IL FAUT UN ARRÊT DE LA DÉVALORISATION DES AGENTS» À la veille de la mise en place de nouvelles mesures de décentralisation, qui leur fait craindre de nouvelles réductions d’emplois, les agents ont réaffirmé leurs revendications. Parmi celles-ci: l’arrêt des suppressions de postes, le recrutement de personnels de catégorie C, la hausse générale des salaires, l’abandon des objectifs chiffrés et de la politique d’évaluation des agents en fonction d’objectifs. Alors que, après de multiples actions de protestation, le ministère a dû reconnaître en 2012 que deux suicides d’inspecteurs du travail devaient être qualifiés en «accidents de service» (équivalent de l’accident du travail dans le privé), les personnels ont rappelé lors de ces Assises l’urgence d’améliorer l’ambiance et les conditions de travail au sein du ministère. Pour les syndicats, dont la Secrétaire générale du syndicat FO Travail, Florence Barral-Boutet, il faut en effet un «arrêt de la dévalorisation et de la déstabilisation des agents comme mode de relations hiérarchiques». Les syndicats, dont FO, le rappelleront le 14 décembre lors d’un comité technique ministériel.
Commenter cet article