Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

RÉSOLUTION DU COMITÉ CONFÉDÉRAL NATIONAL DE FORCE OUVRIÈRE - 240208

Publié le 24 Février 2008 par UDFO21 in AFOC 21

L'UNION DEPARTEMENTALE FORCE OUVRIERE DE COTE D'OR COMMUNIQUE :

(La résolution sera diffusé par un article chaque jour) 


LAÏCITÉ ET FONCTION PUBLIQUE

La Fonction publique constitue l’un des fondements du système républicain et laïque. Elle doit notamment garantir l’égalité de droits pour les citoyens sur l’ensemble du territoire.

Le CCN s’inquiète des déclarations officielles visant à remettre en cause la loi de 1905 de séparation de l’église et de l’État.

Le CCN de la CGT FO dénonce les réorganisations imposées dogmatiquement à la fonction publique depuis plusieurs années. Au prétexte de contrainte budgétaire relevant de choix politique, les évolutions qui se succèdent visent la seule réduction des effectifs du service public conduisant de fait à l’abandon des missions et à la fermeture de ses services et implantations territoriales.

Le CCN de la CGT FO condamne fermement la RGPP (révision générale des politiques publiques) tant sur la méthode que sur sa finalité. Nouvel instrument idéologique d’une suppression drastique de l’emploi public, la RGPP s’inspire ouvertement du modèle anglo saxon déjà mis en œuvre dans certains pays, qui le rejette pourtant aujourd’hui.

Le CCN de la CGT FO dénonce le retrait des interventions de l’État programmée par la RGPP en particulier au niveau départemental en concentrant les responsabilités au niveau régional, en généralisant l’autonomie des établissements publics, et en transférant ses missions à d’autres acteurs (collectivités territoriales, agences, établissements publics et services privés).

Le CCN dénonce les tentatives de confusion entre le « métier » et le statut, préparant la privatisation de la fonction publique, en substituant la contractualisation aux garanties statutaires des fonctionnaires.

De plus, le CCN rejette le projet de loi gouvernemental sur la mobilité qui masque un vaste plan social dans la fonction publique.

Parallèlement le CCN dénonce le recours accru aux contrats aidés dans les établissements scolaires pour couvrir de réels besoins; il exige la transformation de ces contrats en emplois statutaires et pérennes.


undefined
Commenter cet article