Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

MOBILISATION MASSIVE A DIJON

Publié le 23 Mai 2008 par UDFO21 in udfo21




 

L'UNION DEPARTEMENTALE FORCE OUVRIERE DE COTE D'OR COMMUNIQUE :

 

Journée unitaire d’actions du 22 mai 2008

Pour la défense des retraites !

 

 

L’Union Départementale des syndicats CGT FORCE OUVRIÈRE de la Côte d’Or en première ligne pour cette journée d’actions

 


 

 

 

 

 

DECLARATION CGT- FORCE OUVRIERE

LORS DE LA MANIFESTATION POUR LA DEFENSE DES RETRAITES

A DIJON LE 22 MAI 2008

 

 

 

Mes cher(e)s collègues, cher(e)s amis, cher(e)s camarades,

 

Au nom de l'Union Départementale FORCE OUVRIERE de Côte d'Or je vous félicite de votre présence ici aujourd'hui.

 

Après le rassemblement et la manifestation du 16 avril que nous avions organisés seul.

FORCE OUVRIERE se félicite de l'appel unitaire des organisations syndicales, avec recours à la grève, à des débrayages et à la manifestation d'aujourd'hui.

 

Pour FORCE OUVRIERE ces différentes actions qui prennent de l'ampleur

ont pour but d'envoyer un avertissement au Gouvernement pour lui demander impérativement de "bloquer les compteurs" à 40 ans comme le dit la CGT-FORCE OUVRIERE.

 

Oui, mes cher(e)s camarades, la mobilisation doit être forte et prendre de plus en plus d'ampleur car les enjeux sont importants surtout pour les générations futures.

Tous ensemble salariés, jeunes et retraités, du secteur privé, public et nationalisé nous devons rassembler et construire le rapport de force nécessaire pour faire reculer le gouvernement et le MEDEF pour empêcher le passage à 41 ans…42ans…43 ans etc. voire plus d'années de cotisations pour bénéficier d'une retraite ou d'une pension à taux plein.

 

Mes cher(e)s camarades nous sommes dans le combat pour gagner contre le gouvernement qui veut allonger la durée de cotisation à 41 ans dans un premier temps et 42…43 ans etc. ensuite.

 

Camarades, rappelez vous le combat sans ambigüité et sans faiblesse mené par FORCE OUVRIERE en 2003 pour refuser l'allongement de la durée de cotisation à 40 ans.

 

Aujourd'hui FO est dans le même état d'esprit avec la même détermination pour empêcher le passage à 41 ans de cotisation.

Dans ce combat d'aujourd'hui comme en 2003 FORCE OUVRIERE tiendra une position claire et ne trahira pas les travailleurs.

 

ON NE PEUT LAISSER PASSER LES 41 ANS DE COTISATION !

 

Pour FORCE OUVRIERE le financement pour stopper la durée de cotisation à 40 ans est tout à fait possible, c'est une question de volonté politique !

 

FORCE OUVRIERE a des revendications et des propositions à faire et à vous présenter.

 

La Confédération FO qui s'était opposée à la réforme des retraites en 2003, a listé ses revendications et propositions pour le rendez-vous de 2008.

Parmi celles-ci :

 

v    Le blocage des compteurs à 40 années de cotisation pour tous (public et privé) pour bénéficier d'une retraite à taux plein.

 

v    Le retour au calcul le la pension moyenne du privé sur les 10 meilleures années d'activité au lieu des 25 meilleures années !

 

v    L'indexation des pensions sur l'évolution des salaires et non plus sur l'inflation.

 

v    La revalorisation du minimum contributif du régime de base des salariés du secteur privé à 75% du SMIC net (pour atteindre 100% du SMIC avec la retraite complémentaire ARRCO).

 

v    La prolongation du dispositif de retraite anticipée pour carrières longues.

 

v    La mise en œuvre de départs anticipés à la retraite, par accords de branche pour les salariés exposés à la pénibilité dans leur travail sans taxation des indemnités de rupture.

 

 

v    L'élargissement du financement des retraites notamment :

-         Pour les salariés du privé, assujettissement à la cotisation d'assurance-vieillesse des éléments annexes du salaire (participation, intéressement, stock-options).

 

-         Intégration, pour la fonction publique et les régimes spéciaux, des primes et indemnités dans le calcul des droits à pension.

 

-         Taxation des bénéfices non réinvestis à hauteur de 3%.

 

-         Compensation intégrale des exonérations de cotisations sociales patronales.

 

-         Transfert d'un point de richesse produite des profits vers les salaires, ce qui permettrait d'augmenter les recettes de la Caisse nationale d'assurance vieillesse.

 

 

ON NE PEUT LAISSER PASSER LES 41 ANS DE COTISATION !

 

 

Tandis que le Ministre du Travail n'hésite plus à évoquer ouvertement l'allongement de la durée de cotisation à 41 ans en 2012,

 

Tandis que le MEDEF avec Laurence PARISOT n'hésitent pas à réclamer de passer l'âge de la retraite à 62 ans et 65 ans à terme,

 

Tandis que l'UMP par la voix de Patrick DEVEDJIAN demande la suppression de la référence nationale de la durée du travail à 35 heures,

 

A partir d'aujourd'hui 22 mai 2008 date historique d'unité syndicale nous attendons de pied ferme et tous mobilisés dans les jours à venir de connaître précisément les intentions du Ministre en la matière,

 

FORCE OUVRIERE appelle tous les salariés actifs, chômeurs, jeunes (étudiants, lycéens), retraités, à se mobiliser pour s'opposer tous ensemble au passage à 41 ans de cotisation.

 

 Tous mobilisés aujourd'hui comme dans les temps à venir s'il le faut.

 

Car du point de vue de FORCE OUVRIERE ce dossier est fondamental pour l'avenir des salariés en particulier les jeunes générations.

 

 

ON NE PEUT LAISSER PASSER LES 41 ANS DE COTISATION !

 

Alors à bientôt encore plus nombreux !    

 

Commenter cet article

tairi 23/05/2008 12:38

bien à vous et bnne continuation,,,un salut à Gilbert de Anne Marie