Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

Entretien bilatéral avec le MEDEF - 241110

Publié le 24 Novembre 2010 par UDFO21 in AFOC 21

bandeau-UDFO-21.jpg


jean-claude-mailly 194

Cher(e)s Camarades,

 Comme annoncé, à la veille de l’intervention de politique générale du Premier ministre, FORCE OUVRIERE a « ouvert le bal » des rencontres bilatérales avec le Medef pour mettre au point un agenda spécifique aux interlocuteurs sociaux.

 La délégation FO était conduite par le secrétaire général avec Marie-Alice MEDEUF-ANDRIEU, Bernard DEVY, Jean-Marc BILQUEZ, Stéphane LARDY, Pascal PAVAGEAU, René VALLADON, secrétaires confédéraux et Cristelle GILLARD, assistante du secrétaire général. La délégation Medef était conduite par Laurence PARISOT.

 D’entrée FORCE OUVRIERE a précisé qu’il ne s’agissait en rien d’un substitut au dossier retraite et qu’il était important que, pour ce qui relève du champ de la pratique contractuelle, les interlocuteurs sociaux aient leur autonomie en termes de sujets de négociation et de calendrier.

 FORCE OUVRIERE a mis en avant trois « paquets » :

 §        Le premier est celui des négociations dites « obligatoires » parce que les accords viennent à échéance.

 Il s’agit de l’assurance chômage, des retraites complémentaires et du bilan d’étape professionnel.

§        Le second est le passage de délibération en négociation, il s’agit des IRP et du paritarisme.

 §        Le troisième est celui des nouvelles négociations dont l’emploi des jeunes.

 Sur tous ces points, FORCE OUVRIERE a fait connaître ses approches ou ses revendications.

 Nous avons, par exemple, rappelé (en vrac) notre conception du paritarisme, nos conceptions en matière de retraite complémentaire (dont l’opposition au régime unique par points ou comptes notionnels), nos revendications en matière d’emploi des jeunes (allocation de solidarité intergénérationnelle, logement social, prime à l’installation, etc.).

 Nous avons également évoqué le dossier des inégalités hommes/femmes.

 Le Medef rencontrera en bilatérale dans les jours à venir les quatre autres confédérations.

 S’ouvriront ensuite les négociations sur certains thèmes. Nous vous tiendrons informés.

 Nous avons, bien entendu, expliqué que les pouvoirs publics avaient leurs propres responsabilités mais qu’ils devraient respecter la liberté contractuelle.

 Par ailleurs, il n’est pas question pour FORCE OUVRIERE de s’engager dans une « intersyndicale », nous restons libres de nos revendications et de notre comportement en négociation.

 Amitiés syndicalistes.

 

Jean-Claude MAILLY

Secrétaire Général

Commenter cet article