Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

Nicolas Sarkozy et Jeffrey Kindler,PDG de Pfizer-230109

Publié le 23 Janvier 2009 par UDFO21 in AFOC 21

LE SERVICE COMMUNICATIONS DE L'UNION DEPARTEMENTALE FORCE OUVRIERE DE COTE D'OR VOUS INFORME DE :

Publié le 8 décembre 2008   

Le Président de la République s’est entretenu vendredi dernier avec Jeffrey Kindler, président directeur général du groupe Pfizer. Une entrevue consacrée à la situation de l’industrie pharmaceutique et à l’évolution des systèmes de santé en France et dans le monde.

 

Dans un communiqué, l’Elysée précise qu’à cette occasion : « le Président de la République a rappelé les actions entreprises par le Gouvernement pour accroître l’attractivité de notre pays auprès des investisseurs privés. Il a en particulier évoqué l’amélioration du crédit d’impôt recherche qui permet aux entreprises concernées de se voir rembourser 30% de leurs dépenses de recherche et développement. »

 

Par ailleurs,  Nicolas Sarkozy s’est félicité du don de 500 000 euros fait par Pfizer  à la Fondation de coopération scientifique qu’il a mise en place pour animer la recherche sur la maladie d’Alzheimer.




Pfizer pourrait supprimer jusqu’à 800 postes de chercheurs

Publié le 14 janvier 2009   

Pfizer pourrait supprimer jusqu’à 800 postes de chercheursSelon une information parue hier dans le Wall Street Journal, Pfizer envisagerait de réduire de 5 à 8% ses effectifs mondiaux de recherche en 2009. Décision qui pourrait ainsi concerner jusqu’à 800 chercheurs du groupe.

 

La porte-parole du groupe, Kristen Neese a déclaré hier que le groupe pharmaceutique envisagerait de réduire ses équipes mondiales de recherche, qui comprennent à ce jour près de 10.000 personnes, de 5 à 8% en 2009. Doté d’un budget de 7.5 milliards de dollars, le département R&D de Pfizer est aujourd’hui le plus important de l’industrie pharmaceutique mondiale.

Une recherche réorganisée
En effet, le laboratoire avait annoncé fin septembre qu’il réorienterait sa recherche vers les “domaines les plus prometteurs” : le cancer, l’alzheimer, la schizophrénie, le diabète, la douleur et les inflammations et qu’il  abandonnerait  certaines aires thérapeutiques.
« Nous investissons dans les domaines médicaux les plus prometteurs, où il y a d’important besoins non desservis, des marchés favorables et une occasion de faire avancer la médecine”, avait déclaré alors M. Mackay, le patron de la recherche-développement. Ambition affichée par le laboratoire: arriver à 15 ou 20 demandes d’autorisation de mise sur le marché en 2010-2012.

Commenter cet article

Mari d'une "peut-être" licenciée de Pfizer 23/01/2009 12:46

C'est scandaleux !!!