Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

C'est quoi, la grève ? - 010209

Publié le 1 Février 2009 par UDFO21 in AFOC 21

 

LE SERVICE COMMUNICATIONS DE L'UNION DEPARTEMENTALE FORCE OUVRIERE DE COTE D'OR VOUS INFORME DE :


grève
, jeudi noir, sncf, prévisions, RATP


Tout le monde ne parle que de ça :







le jeudi noir, les transports en cessation de roulage,

les usagers en galère mais personne ne revient sur le fond du sujet.


C'est quoi, à la base, une grève
?


Qui la fait ? Quels sont les différents types de grève ?

Et surtout, surtout, pourquoi avez-vous éliminé la belle Christelle de Koh-Lanta, bande de fous ??


Sources : Wikipedia, divers


La
grève est depuis le XIXe siècle une action collective consistant en une cessation concertée du travail par les salariés d'une entreprise, d'un secteur économique, d'une catégorie professionnelle ou par extension de tout autre personne productive, souvent à l'initiative de syndicats. Cette action vise à appuyer les revendications des salariés en faisant pression sur les supérieurs hiérarchiques ou l'employeur (chef d'entreprise ou patron), par la perte de production que la cessation de travail entraîne. Il s'agit d'une épreuve de force : le gréviste n'est pas rémunéré cependant que l'employeur ne produit plus et perd de l'argent.
    
Le statut juridique des actions de grève est variable selon les pays, de l'interdiction pure et simple (en particulier dans les dictatures), à l'encadrement réglementaire ou législatif. Dans les pays où la grève est légale elle est en général interdite à certaines professions comme les militaires, les pompiers professionnels ou encore les policiers.

Origine du mot grève ?

Le mot français « grève » tire son nom de la place de Grève à Paris. Cette place, située en bord de Seine devant l'hôtel de ville, était un des principaux points d'accostage des bateaux, car bordée d'une plage de sable. Les hommes sans emploi y trouvaient une embauche facile pour les chargements et déchargements.

La grève implique en premier lieu l'arrêt du travail. Elle peut par ailleurs se concrétiser par le blocage de l'outil de production, par des mesures destinées à gagner l'opinion publique (salariés d'EDF qui reconnectent les déconnectés ou basculent les compteurs en tarif de nuit, salariés de France Télécom qui permettent des appels gratuits...), par des manifestations, et dans certains cas par des actions illégales voire pénalement répréhensibles, comme le chantage environnemental ou la séquestration de membres de la direction. La grève ne prend pas nécessairement une tournure aussi spectaculaire ; il peut s'agir tout simplement d'un arrêt de travail de quelques heures, par exemple pour faire remonter à la direction un conflit avec l'encadrement.


Travailleurs, comme disait Barbara :

le temps perdu ne se rattrape plus
:

 


Travailleurs de tous pays : comptez-vous !

 


Et ceux qui ne veulent plus de la grève,
en France, on les retrouve où ?


Ils ont même une
page Facebook...


La palme de la simplicité revenant à ce groupe Facebook (pour son titre explicite) :

20 000 membres, tout de même !


"Remplacement des c..nards de la SNCF et de la RATP par des machines"...


Bon courage pour demain
, à tous, ceux qui vont avoir froid aux pieds en portant des banderoles, ceux qui vont devoir se lever tôt sans espoir de trouver une rame de RER pour aller bosser dans le privé, ceux qui aimeraient bien soutenir mais qui financièrement ne peuvent pas, et enfin à ceux qui négocient au nom de la France avec les milliards qui ne sont plus disponibles dans les caisses. Encore une belle journée en perspective !


Commenter cet article