Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

PAS DE BONUS POUR LES RETRAITES - 270309

Publié le 27 Mars 2009 par UDFO21 in FO Retraites

 

LE SERVICE COMMUNICATIONS DE L'UNION DEPARTEMENTALE FORCE OUVRIERE DE COTE D'OR VOUS INFORME DE 
 

Depuis plusieurs semaines, les medias rapportent les difficultés rencontrées par les dirigeants de nos grands établissements bancaires, financiers ou industriels qui se voient contraints de limiter ou renoncer à leur bonus sous quelque forme que ce soit. Aussi ces pauvres capitaines d’industries en sont-ils réduits à leur seul salaire de base de quelques centaines de milliers d’euros…

Pendant ce temps, le gouvernement n’oublie pas pour autant les retraités qui se verront gratifiés d’une revalorisation au 1er avril 2009 de 1%!

Pour Force Ouvrière le compte n’y est pas.

Ainsi, selon le gouvernement ce 1% solderait donc la dérive des prix de 2008 et anticiperait l’évolution prévisionnelle pour 2009, soit 0,40%; assurément les retraités et pensionnés n’ont pas le même «ressenti» de l’inflation que nos dirigeants. D’ailleurs, les cinq fruits et légumes quotidiens tant vantés pour notre santé ne suivent pas le même rythme d’inflation puisque les produits frais ont augmenté de 3,60% depuis un an.

Le 29 janvier et plus encore le 19 mars 2009, les retraités ont massivement répondu à l’appel des organisations syndicales, notamment de Force Ouvrière, mais le gouvernement ne les a pas entendus.

Le bouclier fiscal instauré par le président de la République pour protéger les plus nantis permettra de redistribuer 307 millions d'euros à 834 d’entre eux, soit une moyenne de 368.000 d'euros ou l’équivalent de 50 années de retraite moyenne du régime général (620 d'euros par mois)! Où est l’équité tant vantée par le gouvernement?

Pour Force Ouvrière, la relance de la consommation, moteur de la croissance économique, passe notamment par une revalorisation substantielle des pensions de retraite, à l’instar de ce que vient de décider le Gouvernement allemand pour ses pensionnés: 5,6 milliards d'euros soit +2,41% dans les landers de l’Ouest et +3,38% pour ceux de l’Est. «Cette hausse va contribuer à compenser les effets de la crise» a par ailleurs précisé Angela
Merkel.
Commenter cet article