Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

Veille Mutations économiques 31 juillet 2009 - 040809

Publié le 4 Août 2009 par UDFO21 in AFOC 21


Alstom et Schneider confirment vouloir faire une offre commune sur Areva T&D
Hier, Alstom et Schneider Electric ont annoncé qu'ils envisageaient de «  déposer une offre d'achat commune » sur Areva T&D. Les deux groupes vont créer une structure commune qui, en cas de succès, transférera ultérieurement à Alstom les activités liées à la transmission et à Schneider les activités liées à la distribution.
Les Echos, 24/07/09


Pontailller-sur-Saône. Une nouvelle entreprise veut défier la crise
Le site de la briqueterie de Séco était en friche industrielle depuis décembre 2005. La réhabilitation complète du site a permis d’installer l’ensemble des activités de Tonic SAS : mécanosoudure, chaudronnerie inox-alu-noir, métallerie, véranda bois/alu, décors festifs lumineux et pontons pour accès autonome de personne à mobilité réduite. Malgré la crise, le dirigeant de Tonic SAS prépare l’avenir en se repositionnant comme industriel développant de nouveaux marchés et nouveaux clients à partir de Pontailler-sur-Saône. L’entreprise emploie actuellement 70 personnes sur ce site, effectif à croître si les conditions économiques le permettent.
Le Bien Public, Samedi Annonces, 25/07/09 – p. 16


Agriculture. Les acteurs bourguignons à la peine en 2008
Selon la dernière étude de la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt en Bourgogne, les temps sont durs pour tous, y compris les agriculteurs.
Le revenu agricole moyen par actif non salarié de la région a reculé de 22% en 2008, soit 1% en dessous de l’évolution moyenne nationale.
Le Bien Public, 27/07/09 – p. 8


71 – 58 - Photovoltaïque.La communauté urbaine Le Creusot-Montceau...
La communauté urbaine Le Creusot-Montceau accueillera la première centrale solaire photovoltaïque bourguignonne courant 2011. Le futur site, d'une capacité de 10 MW, sera réalisé sur un ancien site minier à ciel ouvert. EDF Energies Nouvelles, filiale à 50 % d'EDF et numéro un français pour la production d'électricité verte, réalisera cet équipement d'une quarantaine de millions d'euros. Un second projet de cette nature devrait voir le jour à Decize.
Les Echos, 27/07/09


Sfar et Civad : la cession abandonnée - le processus de cession suspendu
Sfar et Civad restent dans le groupe Areva. Les deux entités subissent la crise de plein fouet et affichent des carnets de commandes en baisse. Dans ce contexte, Sotralentz suspend son projet de reprise.
Source CCI 71 - LE JOURNAL DE SAONE-ET-LOIRE - LE CREUSOT - 27/7/2009 - p 5


Eolien : la Bourgogne a du retard à l'allumage
25 éoliennes seulement fonctionnent dans la région alors que les préfectures ont donné leur feu vert pour quelque 93 machines supplémentaires. Leur installation est retardée car ces permis de construire font l'objet de recours de la part de riverains. Tour d'horizon des projets en cours. Suivi de : Le pays de Saint-Seine développe un projet touristique autour de ses éoliennes.
Le Journal du palais de bourgogne, n° 4143, 27 juillet-2 août 2009. p. 3


71. Les professionnels des travaux publics montent au créneau
La FRTP de Saône-et-Loire réagit après l'annonce par le Conseil général du gel des investissements de voirie (22 millions d'euros de budget). Elle redoute que cette décision ne pénalise lourdement les entreprises et l'emploi du secteur. Le Conseil général est le principal donneur d'ordre sur le département, les chantiers publics représentent 70 % de l'activité globale.
Le Journal du palais de bourgogne, n° 4143, 27 juillet-2 août 2009. p. 4


Carrefour va recruter 29 personnes à Dijon
En dépit de la crise actuelle, le groupe maintient sa politique d'embauche cette année avec 6.000 recrutements dont 90 en Bourgogne et 29 à Dijon.
Le Journal du palais de bourgogne, n° 4143, 27 juillet-2 août 2009. p. 5


21 – 71 - Consternation à Nolay. CERIC Automation en cessation de paiement
A l'issue du comité d'entreprise extraordinaire, la nouvelle de mise en cessation de paiement est tombée. L'audience du tribunal de commerce de Dijon devrait avoir lieu vendredi. Raisons invoquées par la direction : l'impact de la crise financière mondiale et ses effets sur le marché immobilier qui ont provoqué l'effondrement du marché de la terre cuite. CERIC automation, filiale du groupe Legris Industrie, conçoit et fabrique des machines pour les tuiliers et les briquetiers. Elle compte 223 salariés dont 190 à Nolay et 33 à Montchanin.
Le Bien Public, 29/7/09.- p.6


Communiqué de François Patriat sur les difficultés de Ceric Automation
«Nous venons d’apprendre le dépôt de bilan de CERIC automation (KERIA) qui emploie 190 salariés à Nolay (21) et 40 à Montchanin (71). Je partage aujourd’hui, l’inquiétude de ses salariés et leurs familles. Si l’on peut comprendre les difficultés économiques, en période de crise, d’un secteur lié aux équipements de construction, je suis scandalisé de la brutalité de cette décision, en plein milieu de l’été et conteste sa pertinence. De mes récents contacts avec l’entreprise, rien ne me laissait prévoir une telle position. La crise ne peut justifier l’absence de stratégie, de dialogue social, de solidarité au sien du groupe LEGRIS. J’attends donc de ses dirigeants une réelle mobilisation financière au profit des unités Bourguignonnes, dont la haute technicité est reconnue, afin de leur permettre de faire face, provisoirement, à la diminution de commandes. J’attends aussi de leur part qu’ils fassent la démonstration de ce que des solutions de redéploiement interne vont être effectivement mises en œuvre. J’attends, par ailleurs, de l’état qu’il s’engage activement dans la recherche de solutions de sauvegarde des ces sites, à l’instar des interventions récemment menées au profit d’HEULIEZ, par exemple. Le Conseil Régional de Bourgogne maintiendra son extrême vigilance. Il est prêt à accompagner toutes solutions de pérennisation ou de reprise en Bourgogne.Il en va de l’avenir de notre tissu économique et industriel, de nos territoires. Les salariés de CERIC méritent que toutes les énergies se mobilisent à leur côté.»
François Patriat, Président du Conseil Régional
http://www.creusot-infos.com/article.php?sid=13415&thold=0 Mercredi 29 juillet 2009 @ 17:20:33 et Le Journal de Saône et loire, 29/7/09


8.000 chômeurs dans la Nièvre
Les chômeurs nivernais étaient presque 8.000 en juin. Avec + 1,5 % de demandeurs d'emploi par rapport à mai, cette détérioration était la plus sensible de Bourgogne.
Le nombre des demandeurs d'emploi en Bourgogne était de 59.558 en juin, en augmentation de 0,5 % par rapport au mois précédent. Cette aggravation nivernaise était la plus forte de Bourgogne. Plus que l'Yonne (+ 1 %) et ses 13.106 demandeurs d'emplois, bien plus que la Côte-d'Or (+0,3 %) et ses 17.728 chômeurs, et beaucoup plus que la Saône-et-Loire (+ 0,1 %) et ses 20.797 privés d'emploi. .En Bourgogne, les inscriptions à Pôle Emploi (ex-ANPE et Assedic) ont augmenté de 22 % en un an. Les entrées pour fin de CDD ont augmenté de 17,7 %, celles pour licenciements économiques de 93 %, les primo entrées de 67 %, les reprises d'activité de 71 %. Celles pour fin de mission d'intérim ont diminué de 24,8 %.Les offres d'emploi proposées en Bourgogne ont diminué de 14,7 % de juin 2008. 2.773 offres étaient comptabilisées en juin dernier, contre 3.129 un an plus tôt. Il en va de même pour les offres d'emploi durables satisfaites, qui ont diminué de 27 %.
Le Journal du Centre 29/7/09


Mâcon - Schneider pourrait céder des sites pour racheter Areva t&d
Selon le quotidien La Tribune, si le groupe Areva acceptait l'offre commune de rachat par Schneider et Alstom, la commission européenne pourrait contraindre Schneider (qui disposerait d'une part de marché de près de 80% en France) à céder certaines usines, redondantes avec ses propres sites, pour faire que cette part soit à un niveau de concurrence acceptable. Les sites du pôle T&D de Mâcon (730 salariés), du Petit-Quevilly (480 salariés), de Fabrègues (180 salariés), de Montpellier (200 salariés) et de Saint-Soupplets (une cinquantaine de salariés) seraient concernés.
Source CCI 71 - LE JOURNAL DE SAONE-ET-LOIRE - 29/7/2009 -


L'artisanat résiste plutôt mieux à la crise que le reste de l'économie
L'UPA (Union professionnelle artisanale) a publié les chiffres de son enquête réalisée par l'Institut européen d'informations et de conjonctures professionnelles, début juillet. La baisse d'activité s'est poursuivie au deuxième trimestre 2009 dans l'artisanat, le chiffre d'affaires global des entreprises artisanales affiche une baisse de 6% par rapport au second trimestre 2008. Toutefois, le chiffre d'affaires des artisans français n'aurait diminué que de -2,5%, ces douze derniers mois, alors que les autres entreprises auraient enregistré de plus fortes chutes pouvant aller jusqu'à -30%. Reste que les difficultés économiques rencontrées au cours du premier semestre 2009 touchent de plein fouet l'embauche. Seules 16% des entreprises artisanales auraient recruté au cours des six premiers mois de l'année contre 20% au premier semestre 2008. Un écart qui s'accentue davantage dans le secteur du bâtiment où 17% des entreprises artisanales du bâtiment ont embauché début 2009 contre 26% début 2008. Dans un tel climat d'inquiétude, le contrat de travail évolue. Le recours au CDD est de plus en plus courant dans les entreprises artisanales. Il représente désormais une embauche sur deux, contre 39% en 2008 et moins de 30% en 2007. Le recrutement s'avère de moins en moins difficile. Seules 28% des entreprises ont rencontré des difficultés pour embaucher au premier semestre 2009, contre 35% au premier semestre 2008 et 46% au premier semestre 2007.
UPA, 29/7/2009 - Communiqué :
http://www.upa.fr/actualitesCommunique.php?upaPublic=fd9f3fdd4e8701ca6947571d99b55970


Automobile : une commission et un fonds pour les sous-traitants à la rentrée
Christian Estrosi, ministre chargé de l’Industrie, a annoncé mercredi 29 juillet qu’une commission dédiée aux sous-traitants de la filière automobile se réunira dès septembre. Elle devrait être composée du Fonds de modernisation des équipementiers automobiles (FMEA), de donneurs d’ordre (constructeurs et équipementiers), de sous-traitants et de délégués syndicaux. Son but ? Créer un fonds spécifique répondant aux besoins de trésorerie des sous-traitants et alimenté par les donneurs d’ordre à partir du prêt qui leur a été accordé par l’Etat par le Pacte automobile. « Les sous-traitants sont ceux qui subissent le plus de conséquences parce qu’ils sont au bout de la chaîne de la crise », a précisé le ministre.
Usine nouvelle.com, 29 juillet 2009


21 – 71 - Nolay. Le travail se poursuit. Les CERIC veulent croire en l'avenir
Les salariés de CERIC Automation de Nolay et de Montchanin ne baissent pas les bras. Le comité d'entreprise a indiqué dans un communiqué de presse que "des solutions alternatives existent. Elles supposent avant tout que le groupe remplisse ses obligations en donnant les moyens financiers, industriels et commerciaux suffisants à sa filiale pour redresser la situation. Le comité d'entreprise s'engage avec son cabinet d'expert à démontrer que ces alternatives sont viables."
Le Bien public 30/7/2009 - p.6


Croissance. La reprise économique se dessine sur tous les continents
La publication du PIB américain du deuxième trimestre, aujourd'hui, devrait signaler l'arrivée de la reprise. Les économistes s'attendent à un recul de 1,5% en rythme annualisé bien moins qu'au premier trimestre, quand il avait atteint 5,5% (en rythme annuel). Le Livre beige de la Réserve fédérale note que l'activité s'améliore, ou recule moins, dans les douze zones étudiées. L'immobilier montre lui aussi des signes d'amélioration. Sur les autres continents, on note aussi des signes d'amélioration de la conjoncture. En Europe, selon le FMI, la reprise devrait être au rendez-vous au premier semestre 2010. En Asie, certains pays comme le Japon ou la Corée ont enregistré une reprise, profitant du plan de relance chinois, qui favorise leurs exportations. Le Moyen-Orient est soutenu par la reprise des cours du pétrole et les plans de relance des gouvernements. L'Amérique latine, à l'exception du Mexique, quant à elle, devrait aussi voir son activité redémarrer et enregistrer un faible recul de son activité sur l'ensemble de l'année.
Les Echos, 31/7/2009


Laurent Wauquiez ouvre la porte à des expérimentations de CTP pour les précaires
Le secrétaire d'Etat à l'Emploi mise sur l'essor du contrat de transition professionnel. A la demande des partenaires sociaux, il envisage d'ouvrir à la rentrée le dispositif aux intérimaires et aux CDD, de manière expérimentale et limitée. Les partenaires sociaux dans leur accord du 8 juillet recommandent en effet d'« ouvrir l'accès, dans les bassins d'emploi éligibles, aux anciens titulaires de CDD ou de contrats d'intérim bénéficiant des allocations du régime d'assurance-chômage, au dispositif d'accompagnement du CTP ». Les précaires concernés bénéficieraient ainsi du suivi renforcé (entretien hebdomadaire, référent dédié, etc.), mais pas des avantages financiers liés (ils conserveraient les indemnités classiques de chômage). C'est sur cette base qu'entend se lancer Laurent Wauquiez, qui attend « des propositions précises des partenaires sociaux » sur les modalités de ces expérimentations. Est exclue toutefois l'extension future du dispositif à tous les précaires. Le volume des entrées au chômage chaque mois pour fin de CDD ou missions d'intérim est six à sept fois plus important que celui des entrées pour licenciements économiques. Ce qui rend la généralisation financièrement « inenvisageable », rappelle Bercy.
http://www.lesechos.fr/journal20090731/lec1_france/02085434189.htm?xtor=EPR-1000
Les Echos, 31/7/2009


21 – 71 - Nolay - Montchanin - CERIC : et maintenant ?
Le Tribunal de Commerce de Dijon doit délibérer ce vendredi sur la déclaration de cessation de paiement de l'entreprise CERIC Automation. Il devrait nommer un administrateur judiciaire et fixer la période d'observation durant laquelle seront étudiées les possibilités de maintenir ou non l'activité.
Le Bien public 31/7/09 – p. 9


71 - La clayette - Manitowoc : les discussions continuent autour du second plan social
Les négociations se poursuivent entre les représentants des syndicats et la direction, notamment pour le maintien de la fabrication des cabines de grues sur le site de La Clayette. La prochaine réunion aura lieu le 4 septembre prochain.
Source CCI 71 - LE JOURNAL DE SAONE-ET-LOIRE - CHAROLLES - 31/7/2009


Dans les grandes agglomérations, la mobilité quotidienne des habitants diminue, et elle augmente ailleurs
Entre 1994 et 2008, la mobilité locale en France métropolitaine a peu changé, en moyenne. Mais cette stabilité d’ensemble est trompeuse car grandes agglomérations et zones rurales ou faiblement urbanisées évoluent en sens opposé. Dans les grandes agglomérations, les actifs et les étudiants se déplacent en 2008 moins souvent et moins longtemps au cours d’une journée qu’en 1994. Ils sont plus nombreux à n’aller qu’une fois dans la journée à leur lieu de travail ou d’études, sans pour autant réaliser d’autres activités à l’extérieur. En dehors des grandes agglomérations, les habitants parcourent des distances de plus en plus longues entre leur résidence et leurs différents lieux d’activité, notamment les lieux de travail ou de courses. Les ménages utilisent davantage leurs voitures et ils en possèdent davantage qu’en 1994. (résumé éditorial)
Jean-Paul Hubert, Université de Paris-Est, Inrets-DEST et division conditions de vie des ménages, Insee .- Insee Première, n°1252 - juillet 2009.
http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?id=2586&reg_id=0



Ml Gentric
C2R Bourgogne
www.c2r-bourgogne.org
Tel 03 80 54 14 14
Commenter cet article