Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

PÉRIODE DE PROFESSIONNALISATION

Publié le 7 Décembre 2006 par UDFO21 in Formation Professionnelle

PÉRIODE DE PROFESSIONNALISATION


PUBLIC

Salariés

• Salariés dont la qualification est insuffisante au regard de l’évolution
des techniques et des organisations selon les définitions de la branche
• Salariés ayant au moins 20 ans d’activité professionnelle ou âgés de
45 ans et avec au moins 1 an d’ancienneté dans l’entreprise,
• Femmes après congé maternité,
• Parents après un congé parental,
• Travailleurs handicapés.

LES OBJECTIFS La période de professionnalisation vise à maintenir les salariés dans l’emploi.
TYPE DE CONTRAT

• CDI en cours
• Mise en œuvre à la demande du salarié, après accord de l’employeur, ou à la demande de l’employeur
• Sous certaines conditions, la formation est possible hors temps de travail :

- à la demande de l’employeur après accord du salarié
Ou
- à la demande du salarié dans le cadre du DIF

ACTION ET DUREE • Accompagnement, formation externe
• Pas de durée minimale de formation définie pendant cette période.
REMUNERATION • Maintien de la rémunération
• Si la formation se déroule hors du temps de travail (dans la limite de 80H par an), elle entraîne le versement de l’Allocation de Formation

En préalable à la Période de Professionnalisation, une Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) peut-être réalisée pendant le Temps de Travail

DIPLOMES ET QUALIFICATIONS ACCESSIBLES

• Diplômes ou titres de l’enseignement technologique répertoriés dans le RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles).
• Qualifications professionnelles reconnues par une convention collective de branche professionnelle.
• Qualifications professionnelles figurant sur une liste établie par la CPNE (Commission Paritaire National pour l’Emploi) de la branche professionnelle à laquelle appartient l’entreprise d’accueil.

FINANCEMENT DE LA FORMATION

Prise en charge par l’OPCA des actions d’évaluation, d’accompagnement et de formation du salarié sur la base de forfaits horaires fixés par convention ou accord collectif de branche ou, à défaut, par accord interprofessionnel (à défaut d’un tel accord, ces forfaits seront fixés par décret).

Ces forfaits peuvent être modulés en fonction de la nature et du coût de la prestation.

Prise en charge de la formation du tuteur et de l’exercice de la fonction tutorale par l’OPCA concerné, dans la limite d’un plafond et d’une durée maximale fixés par décret.

Imputabilité sur la contribution des entreprises au développement de la formation professionnelle continue :

• Des dépenses de tutorat,
• Formation en situation professionnelle,
• Individualisation et évaluation des actions de formation.

 

Commenter cet article