Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

Coup de gueule de FO ! - 101111

Publié le 9 Novembre 2011 par UDFO21 in udfo21

bandeau-UDFO-21.jpg


galerie2

Liquidation confirmée pour ERHEL HYDRIS !!!

Coup de gueule !

Cette situation est surréaliste.

La liquidation d’une entreprise avec un véritable savoir faire, idéalement située sur la zone d’activité de Dijon, et qui fabrique un produit de qualité.

Ce produit n’est pas prêt de disparaître, il faudra toujours des hayons sur les camions qui livrent du matériel sans quai de déchargement.

Sans compter que ce produit pourrait ce dupliquer et s’adapter à d’autres activités.

Il suffirait de mettre les moyens en termes d’ingénierie et de se donner des moyens de valablement le commercialiser.

Quand on voit ce gâchis, il n’est pas étonnant que l’industrie française foute le camp !

Il ne suffit plus d’en faire le constat, il faut qu’un repreneur sérieux reprenne cette entreprise qui a un véritable potentiel industriel.

Les salariés se battent avec courage, au coté de leurs délégués FO pour défendre leur emploi, leur entreprise, leur savoir faire.

Je voudrais ici, saluer ces vaillants salariés qui défendant désespérément leur emploi, défendent de fait leur entreprise.

Mais leur courage et leur détermination suffiront-t-ils ?

Qui les aidera à relever le défi ; garder cette activités sur la zone de Dijon ?

Bandeau.jpg

Edouard GUERREIRO

Secrétaire Général de l’UDFO

de Côte d’Or Union Départementale

des syndicats Force Ouvrière de Côte d’Or

2 rue Romain Rolland, 21000 Dijon.

Tél. : 03 80 67 11 51 .

Fax : 03 80 67 01 10

Courriel : udfo21@force-ouvriere.fr Web :www.udfo21.org

Commenter cet article

BRIAND Jean-Claude 10/11/2011 08:07



La méthode qui consiste à racheter une entreprise en difficulté est rarement philantropique, et n'est pas nouveau; c'est ainsi que la concurrence disparait au profit d'un marché "
restreint "


Qu'importe les compétences ,


le dévouement et le courage du personnel s'effacent  au profit  des actionnaires qui empocheront les dividentes


loin d'être unique , on voit bien dans cette affaire, que les actes tranchent avec le discours politique français ou européen



UDFO21 14/11/2011 14:36



Merci de ton commentaire


jean-Claude