Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

DÉVELOPPEMENT DURABLE: COMPATIBLE AVEC LE POUVOIR D’ACHAT ? - 060211

Publié le 6 Février 2011 par UDFO21 in AFOC 21

afoc 2010

Rien que les prix des produits bios, les nouvelles ampoules à basse consommation d’énergie et à haut prix et le projet, finalement repoussé, de taxe carbone ont de quoi faire douter les ménages modestes du réel intérêt d’un développement durable, censé répondre «aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs». Difficile à faire avaler à ceux qui peinent au présent et doivent sacrifier la santé pour se nourrir. Bref, on voudrait consommer mieux, mais on ne peut point. À pouvoir d’achat en berne, développement durable à la benne... 

ConsoFrance, regroupement d’associations de consommateurs dont l’AFOC est membre, a, pour ces raisons, organisé une journée de réflexion intitulée «Développement durable et pouvoir d’achat» le 18 no-vembre dernier. On s’y est, par exemple, demandé «comment orienter la production et la consommation de biens et de services pour répondre au défi du développement durable». Des solutions ont été proposées. Participant à l’une des tables rondes, Philippe Moati, professeur d’économie à l’université Paris-Diderot, a insisté sur le fait que le prix de l’achat n’est pas le prix d’usage. Le prix ou le service de qualité se révèle au bout du compte souvent le moins coûteux. Résultat: ce sont les personnes les moins riches qui payent le plus. Pour remédier à cela, il propose d’instaurer une garantie du fabricant de dix ans au lieu de deux, ce qui conduira à penser les produits différemment pour qu’ils durent. Autres thèmes développés: «comment faire bénéficier à tous d’un bien essentiel comme l’énergie?», et «les enjeux de la fiscalité verte. Quel impact sur les inégalités sociales et environnementales?». On pourra trouver le compte-rendu de ces réflexions sur le site de l’AFOC et de ConsoFrance ainsi qu’à l’adresse suivante: 
http://www.miroirsocial.com
Commenter cet article