Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

FO reçu par un conseiller du président de la République - 050311

Publié le 5 Mars 2011 par UDFO21 in Evènements

bandeau-UDFO-21.jpg

 

 

Publié le 05/03/2011 à 00:00


1 photo
  • Partager
  •  
  •  
  •  
 
Le syndicat a été de toutes les dernières luttes dans le départment, notamment lors des retraites / Archives Julien Billy

Le syndicat a été de toutes les dernières luttes dans le départment, notamment lors des retraites / Archives Julien Billy

Éducation nationale, l’hôpital et les Tanneries étaient représentés


Une délégation de l’Union départementale FO a été reçue, en marge de la visite présidentielle au Puy, par M. Ramadier, conseiller du chef de l’État. Celle-ci était composée de Marie-Christine Echaubard, de l’hôpital public, Agnès Chichereau, de l’Éducation nationale, de Didier Pailler, des Tanneries du Puy et de Pascal Samouth, secrétaire général de l’Union départementale. La délégation FO a d’abord indiqué qu’elle partageait l’ensemble des revendications présentées par Force ouvrière au plan national auprès du gouvernement en termes de retraites, de refus de la RGPP, de défense des statuts et conventions collectives, de liberté syndicale… Elle a ensuite déposé plusieurs dossiers locaux exigeant des réponses urgentes. Dans l’Éducation nationale, FO combat pour le maintien de tous les postes. Des mobilisations ont lieu en ce moment dans plusieurs établissements, au lycée Lafayette à Brioude, à l’Établissement régional d’enseignement adapté de Brioude et au collège du Monteil auxquelles il est urgent de répondre. Dans les hôpitaux du Puy et de Brioude, soumis à des contrats de retour à l’équilibre budgétaire, FO demandé à ce que des mesures financières soient prises par l’État pour cesser la fermeture des lits et les suppressions d’emplois (de titulaires et de contractuels). Il s’agit de garantir l’offre de soins hospitaliers pour la population du département.

Pour ce qui est des 19 Ehpad du département (Établissement hospitalier pour personnes âgées dépendantes), le syndicat a demandé que les conventions tripartites Etat-Département-établissement qui permettent de disposer de personnel soignant qualifié soient enfin signées.

Le représentant de la section syndicale FO a rappelé que les Tanneries du Puy emploient 120 salariés. C’est la plus importante tannerie dans l’hexagone. L’entreprise est aujourd’hui en redressement judiciaire. Pourtant, les principaux clients se situent sur le marché de la maroquinerie de luxe, ce qui démontre le savoir-faire des tanneurs et la qualité des produits.

La délégation FO a exprimé son inquiétude sur l’avenir de l’entreprise
.

Commenter cet article