Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

«L’HÔPITAL DISLOQUÉ» De Denis Garnier - 041211

Publié le 4 Décembre 2011 par UDFO21 in udfo21

bandeau-UDFO-21.jpg

 

«L’HÔPITAL DISLOQUÉ»

De Denis Garnier, Editions Le Manuscrit, 228 pages, 19,90 euros

Une constatation s’impose : l’hôpital est en crise. Il est encore et toujours au cœur du débat sur l’avenir des soins et du mal-être au travail. Un taux d’absentéisme important du personnel et la hausse des accidents du travail témoignent de la pénibilité du métier : objectifs inatteignables, sous-effectifs, CDD abusifs…L’auteur propose ici une analyse précise de la question en apportant des témoignages alarmants sur le constat, les craintes et les attentes du personnel hospitalier (agents de médiation sûreté, manipulatrices en radiologie, infirmières, cadres, directeurs…). Ses connaissances précises sur l’économie et la mondialisation sont de sérieux outils pour appréhender le débat sur ce problème politique et sociétal. 

Extrait du livre: « Dis-moi Denis, le 28 avril nous sommes invités au Sénat pour exposer le mal-être au travail des personnels hospitaliers. J’aimerais bien que tu t’y colles ! »
Quand le secrétaire général de la fédération vous demande ainsi un service, on acquiesce. Il existe même une pointe de fierté à répondre à la demande. C’est vrai ! Moi, un ouvrier, 57 ans, appelé au Sénat pour expliquer qu’à l’hôpital ça va mal ! Nous sommes le jeudi 15 avril au soir. Je n’ai plus que douze jours pour préparer l’audition. Les informations se bousculent dans ma tête. Le mal-être des personnels hospitaliers ! Cela fait trente-cinq ans que je milite au syndicat. Le droit au respect, le respect des droits ; c’est une formule. C’est mon chemin ! Pourtant, c’est la première fois que je dois expliquer les raisons du mal-être quotidien des personnels hospitaliers. Je suis toujours intervenu comme un pompier sur un incendie. On ne lui demande pas de comprendre l’origine du feu. On lui demande de l’éteindre. Aujourd’hui l’hôpital brûle et on me sollicite pour en expliquer les causes. »
Commenter cet article