Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

LE SERVICE PUBLIC RÉPUBLICAIN EST MENACÉ - 121011

Publié le 12 Octobre 2011 par UDFO21 in FO Fonctions Publiques

bandeau-UDFO-21.jpg


image001

Texte 01


Hôpital, école, police, finances, etc. Aucune fonction publique n’échappe à l’étau idéologique et budgétaire de la Révision générale des politiques publiques (RGPP). Partout, sans exception, les conditions de travail se dégradent, le rôle et la nature du service public sont affectés, les agents souffrent et les usagers trinquent.

Taxe sur la justice : FO monte au créneau
Force ouvrière a dénoncé hier la taxe de 35 euros sur certaines procédures de justice, une mesure qu’elle juge «inégalitaire et particulièrement injuste». Cette nouvelle taxe « découragera les justiciables les plus fragiles et les plus faibles d’introduire des recours en justice, alors que ce sont eux qui en ont le plus besoin», estime FO. Le syndicat réclame «la suppression immédiate et inconditionnelle de ce droit de timbre». 
Le Républicain Lorrain |04/10/2011 

L'hôpital Toulon-La Seyne :préavis de grève illimitée 
Le syndicat attend "des réponses concrètes sur chaque service et chaque pôle" avant la date butoir de lundi prochain.
Un préavis de grève illimitée à compter du lundi 10 octobre dans les quatre sites du CHITS (Font-Pré, Chalucet, Clemenceau et George-Sand à la Seyne) a été déposée, hier matin par rapport aux conditions de travail… FO demande la réunion extraordinaire d'un comité d'hygiène et de sécurité des conditions de travail avant la date butoir de lundi. Il attend des réponses concrètes sur chaque service et chaque pôle avant de soumettre ces propositions aux personnels et cadres concernés. 
Le Républicain Lorrain |04/10/2011 

Jean-Claude Mailly au chevet de l'hôpital public en crise 
« À Bordeaux, comme partout en France, notait-il, on constate au sein des hôpitaux publics, la compression budgétaire, avec une très forte dégradation des conditions de travail, les gens craquent et donc l'absentéisme progresse. À Bordeaux, deux problèmes majeurs sont mentionnés en ce moment, une grève au bloc gynéco obstétrique et une autre au bloc réanimation digestive de Saint-André. À Charles-Perrens, on sait déjà que l'année prochaine connaîtra un problème budgétaire énorme. 
Sud Ouest|05/10/2011 

Rodez. FO prépare les élections enseignement 
Le SNUDI, syndicat FO des instituteurs et professeurs des écoles, affûte ses armes pour les élections professionnelles dans la fonction publique (dont l'Éducation nationale), qui se dérouleront du 13 au 20 octobre. Le SNUDI de l'Aveyron présentera une liste. 
La Dépêche du Midi |06/10/2011 

Politiques publiques : le livre noir de FO 
A la veille des élections paritaires du 20 octobre, le syndicat Force Ouvrière a présenté, hier au Mans, son livre noir de la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP).
Le syndicat énumère les effets de la RGPP, lancée en 2007, Force Ouvrière a calculé qu’en 2013, on en sera à "400 000 emplois" supprimés au plan national. Dont "au minimum 2 000 postes" pour la Sarthe. "Le caractère massif des suppressions va s’accélérer d’ici 2013", insiste Michel Pageard, de l’Union Départementale. Les conditions qui se dégradent génèrent "stress et souffrance au travail". FO passe en revue 13 secteurs. Ici "55 emplois supprimés depuis trois ans aux finances publiques. Là 120 emplois de moins à l’hôpital du Mans. Mais aussi "des effectifs et des moyens matériels en baisse" au commissariat, des tournées supprimées à la Poste... seule solution selon FO : "l’abandon de la RGPP". 
Ouest France |07/10/2011 

Les enseignants FO reclament la restitution des postes supprimes 
Elles étaient l'exception d'hier mais elles se généralisent aujourd'hui », dénonce Jean-Paul Rozanès, secrétaire des syndicats FO de l'enseignement dans le Pas-de-Calais. Fort du principe que la dépense publique s'impose pour assurer les services ... 
La Voix du Nord |08/10/2011 

Un syndicat de police va demander aux politiques de se prononcer sur l’arrêt de la RGPP 
Unité police SGP-FO (premier syndicat de gardiens de la paix) va demander aux candidats à l'élection présidentielle de se prononcer sur l'arrêt de la RGPP, "un désastre" selon les propos de son secrétaire général Nicolas Comte tenus le 7 octobre 2011 lors d'un meeting à Créteil (Val-de-Marne)… « Ce meeting aujourd’hui est le signal visible de la colère froide des policiers qui augmente sans cesse depuis plusieurs années », a expliqué Nicolas Comte aux côtés du secrétaire national de FO Jean-Claude Mailly. 
Gazette des communes |10/10/2011 
image003


Commenter cet article