Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

RÉFORME DES RETRAITES ! - 050610

Publié le 5 Juin 2010 par UDFO21 in FO Retraites

      

Post-scriptum

LES FEMMES SONT EXPOSÉES À LA RÉFORME DES RETRAITES!

Les avancées des femmes dans l’accès à l’emploi ne doivent pas masquer les inégalités persistantes, dont la retraite cristallise l’ampleur. Les femmes sont ainsi surexposées à la réforme des retraites en cours.

L’activité des femmes est très pénalisée par le nombre et l’âge des enfants, en particulier pour les femmes les moins diplômées. À cela s’ajoutent des inégalités salariales inacceptables, notamment le fléau du temps partiel contraint.

Pour Force Ouvrière, les pistes ouvertes par le gouvernement pour la réforme des retraites, qui consiste pour l’essentiel à «travailler plus longtemps», sont très pénalisantes pour les femmes.

En effet, à ce jour, les femmes valident en moyenne deux fois moins souvent des carrières complètes que les hommes (respectivement 41% contre 86%).

L’argument choc de l’espérance de vie est quant à lui encore plus discutable: au nom de quoi les femmes, parce qu’elles ont une espérance de vie supérieure à celles des hommes, devraient-elles travailler plus longtemps? Pourtant, nombreuses sont déjà les femmes contraintes d’attendre l’âge de 65 ans pour prétendre au bénéfice du taux plein pour le calcul de leur pension.

Ainsi, agir sur l’égalité salariale, à la veille de l’échéance du 31 dé-cembre 2010, fixée par la loi du 23 mars 2006, pour la suppression des écarts de salaires, participe à réduire les inégalités en matière de retraite.

Aussi sommes-nous toujours en attente des sanctions financières récemment annoncées par le Premier ministre, et également de l’ouverture d’une négociation nationale interprofessionnelle spécifique à l’égalité professionnelle, intégrant le temps partiel contraint et l’équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle.

La réforme des retraites met en exergue la réalité de la situation des femmes au regard de l’emploi. Donc, agir contre cette réforme c’est aussi agir pour l’égalité professionnelle, vecteur de progrès pour tous.

 

 
Commenter cet article