Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

Vingt-huit - 150713

Publié le 16 Juillet 2013 par UDFO21 in jour après jour

 

> L’ADHÉSION DE LA CROATIE À L’UNION EUROPÉENNE NE RÈGLE PAS TOUT

Le 1er juillet, la Croatie est devenue le 28e État membre de l’Union européenne, au terme de huit années de négociations, de réformes et de privatisations, notamment celle de ses chantiers navals.
Pour le gouvernement croate, l’adhésion à l’Union européenne doit permettre d’encourager les investissements étrangers dans ce pays où le PIB (Produit intérieur brut) est inférieur de 39% à la moyenne européenne, où le taux de chômage atteint 21% et qui est entré en récession depuis 2009. 

Les organisations syndicales attendent de nouveaux progrès

Les deux principales organisations syndicales du pays, elles, s’inquiètent de la faiblesse du dialogue social, encore récemment illustrée par le refus du gouvernement de les associer à l’élaboration de la loi sur «la coopération entre le Parlement croate et le gouvernement dans les affaires européennes», adoptée en juin. 

Dans une déclaration adressée le 13 juin au Premier ministre croate, la SSSH (Union des syndicats autonomes de Croatie) et le NHS (Syndicat indépendant de Croatie) soulignaient: «Pour que les positions nationales sur les politiques de l’Union européenne reflètent et tiennent compte des besoins réels de la société et de l’économie croate et des risques encourus, il est absolument nécessaire que la procédure d’élaboration [de la loi, ndlr] inclue le plus vite possible des consultations avec ceux qui ont la connaissance et l’expérience de ces questions spécifiques.» 

Dans ce contexte, la CES (Confédération européenne des syndicats), à laquelle la SSSH et le NHS sont affiliés depuis une dizaine d’années, a accueilli avec satisfaction l’adhésion de la Croatie à l’Union européenne, mais a souligné «la nécessité pour ce pays de réaliser de nouveaux progrès, en particulier dans le renforcement du dialogue social». 
Commenter cet article