Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

VŒUX PRÉSIDENTIELS : 2011, « ANNUS UTILITIS » - 090111

Publié le 9 Janvier 2011 par UDFO21 in Président RF Sarkozy

bandeau-UDFO-21.jpg
Lors de sa traditionnelle allocution présidentielle de présentation des vœux pour la nouvelle année, le 31 décembre, le chef de l’exécutif a notamment souhaité que 2011 soit une année «utile». Mais utile pour qui?
20 Minutes
«Pendant que les Français, et certains ministres, se débattaient dans la neige, le chef de l’État a profité, comme l’an passé, du soleil maghrébin pour peaufiner son allocution du 31 décembre, qui doit fixer le cap de son action pour 2011 et donner le ton de sa campagne de vœux du mois de janvier.» Ce qui explique peut-être qu’il s’est montré à côté de la plaque (de verglas)...

Le Parisien
Il a d’ailleurs échappé au froid car c’est «devant une projection du perron de l’Élysée» qu’il a adressé ses vœux, une «allocution pré-enregistrée», au cours de laquelle «il a promis de poursuivre les réformes “utiles”, au bénéfice de la “protection” des Français, une idée répétée huit fois». Ce qui promet...

L’Express
«“Nous allons donc continuer à réformer parce que c’est la seule façon de préserver notre modèle et notre identité”, et “la seule façon de protéger la France et les Français”, a-t-il dit – un mot, “protéger”, qu’il a prononcé à cinq reprises.» Cinq ou huit? Qu’importe, l’important ce sont les bons comptes pour la protection sociale privée...

Le Journal du Dimanche
«Protéger, préserver, défendre, autant de verbes que le président de la République a répété à plusieurs reprises.» Mais qui et à quel prix?

France-Soir
Et sans doute pour ne pas donner froid dans le dos, c’est «sans prononcer le mot rigueur», que «Nicolas Sarkozy a indiqué que «la France tiendra ses engagements en équilibrant ses comptes. Je ne transigerai pas sur cet objectif». Bref, c’est la Carte Bleue des particuliers qui va chauffer...

La Dépêche
En tout cas, «le président ne s’est pas aventuré dans les détails, ne précisant pas l’avenir du bouclier fiscal ni celui de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF)».

Le Midi Libre
«Même s’il leur a souhaité une bonne année, les Français ne sont pas dupes: 2011 nous promet bien de la sueur et des larmes.»
Commenter cet article