Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

LA DURÉE DE COTISATION MAINTENUE À 41 ANS ET DEMI - 111112

Publié le 10 Novembre 2012 par UDFO21 in FO Retraites

Retraite La loi sur les retraites de 2003 a posé le principe d’un allongement de la durée de cotisation pour pouvoir bénéficier d’une pension à taux plein, puis celle de l’ensemble des actifs à 41 annuités en 2012.

Mais la loi Fillon va plus loin.

Elle augmente automatiquement la durée de cotisation en fonction de l’espérance de vie.

En clair, toute progression de l’espérance de vie, constatée par l’INSEE, se traduit par une hausse du nombre de trimestres cotisés.

L’amélioration de l’espérance de vie constatée par l’Institut national de la statistique est ainsi partagée, selon une règle de trois, entre un allongement de la vie active –pour un tiers des gains constatés– et le temps passé à la retraite – pour deux tiers.

La loi de 2010 sur les retraites, qui a reporté l’âge légal de la retraite de 60 à 62 ans, a confirmé cette règle.

Elle a aussi accéléré le calendrier de la mise en musique de l’allongement de la durée de cotisation en prévoyant une révision annuelle des gains d’espérance de vie, qui étaient auparavant calculés tous les quatre ans.

ESPÉRANCE DE VIE Désormais, le Conseil d’orientation des retraites (COR) est chargé chaque année de rendre «un avis technique sur l’évolution du rapport entre la durée d’assurance et la durée moyenne de retraite», avant que le gouvernement adopte, d’ici à la fin de l’année, un décret fixant la durée d’assurance. Cette année en septembre, le COR s’est penché sur le cas des salariés nés en 1956.

Il a constaté que cette génération, qui aura 60 ans en 2016, devra bien cotiser 166 trimestres, soit 41,5 ans, pour bénéficier d’une retraite à taux plein.

L’an dernier, la génération 1955 avait subi une hausse d’un trimestre de la durée de cotisation.

Commenter cet article