Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

Motion de la CONFERENCE NATIONALE FORCE OUVRIERE - Lyon 3 et 4 Mai 2011

bandeau-UDFO-21.jpg

  

  

 

Home 

  

CONFERENCE NATIONALE FORCE OUVRIERE

DES BRANCHES MECANIQUE, METALLIQUE, OPTIQUE ET SECTEURS ASSOCIES

 

******

 

MOTION

 

Les syndicats et sections syndicales des branches mécanique, métallique, optique et

secteurs associés se sont réunis les 3 et 4 mai à Bron (69).

 

Ils constatent que malgré quelques améliorations, la situation économique et sociale

continue de se dégrader: chômage partiel, contrats non renouvelés, licenciements,

recours abusif aux emplois précaires, non remplacement des départs à la retraite mais

aussi regroupements, rachats, délocalisations ou déstructuration des entreprises.

 

Tous ces éléments conduisent la plupart du temps à une perte d'identité et de motivation

pour les salariés.

 

La Fédération Force Ouvrière de la Métallurgie revendique l'application du « Made in

France » et la relocalisation du travail parti à l'étranger. La rentabilité financière ne doit

pas être le seul critère au regard la technicité et du savoir faire des salariés français.

Il est nécessaire que l'ensemble des décideurs prennent conscience que le développement de l'industrie et de la recherche, sur notre territoire, sont primordiaux pour l'avenir de notre pays.

 

Les délégués appuient une fois de plus la Fédération dans sa volonté de création d'une

Banque industrielle, permettant de répondre à la volonté de développement des

entreprises et des bassins d'emploi, ceci afin de favoriser l'emploi en France.

 

Les militants présents réaffirment que l'emploi des jeunes est une priorité.

Notamment, ils revendiquent à nouveau des négociations sur la pénibilité, afin de permettre aux séniors d'accéder à une retraite bien méritée et, par conséquent, à de nombreux jeunes d'accéder à un emploi.

 

La formation avec une réelle progression de carrière est également un enjeu, dont ne

peuvent pas se soustraire les employeurs. A ce titre, la Fédération de la métallurgie

mandate ses délégués afin qu'ils interviennent dans les entreprises pour que cette

formation soit dirigée vers les salariés dont les besoins se font le plus sentir.

 

En cela, elle soutient l'ANI (Accord National Interprofessionnel) du 7 janvier 2009 signé par la Confédération FO.

 

Les militants présents ont fait point sur l'état de l'évolution des salaires. Après plusieurs

années de vaches maigres, trop d'entreprises font des propositions inacceptables, quitte à prendre la responsabilité de conflits. Alors que certaines entreprises développent une

activité soutenue, il est intolérable de constater ce genre de comportement. La Fédération FO de la Métallurgie continuera de revendiquer le juste partage des richesses produites par les salariés.

 

Les délégués rappellent que trop de travailleurs ne sont toujours pas couverts par un

système de prévoyance approprié. Ils rappellent leur attachement au paritarisme duquel

découle notre système de protection sociale. Dans la situation actuelle, sa défense devient essentielle.

 

Concernant le développement de FO, militants constatent l'accroissement des

syndicats et sections syndicales. Ils considèrent qu'il est indispensable d'accentuer ces

implantations et d'amplifier les résultats électoraux afin de mettre du côté du syndicalisme réformiste plus de force pour obtenir de vraies garanties sociales pour les travailleurs.

 

Ils invitent les salariés de l'ensemble de la branche à rejoindre leurs positions, afin de

conforter FO, seule organisation libre et indépendante représentant l'ensemble des

catégories professionnelles.

 

Bron, le 4 mai 2011

 

 

Version imprimable  ci-dessous :

 

 

MOTION FO METAUX 2011 MOTION FO METAUX 2011