Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

CCNT 51: DÉJÀ DES MILLIERS DE SIGNATURES SUR LA PÉTITION NATIONALE

ACTION SOCIALE 

Communiqué du mercredi 24 novembre 2010

> CCNT 51: DÉJÀ DES MILLIERS DE SIGNATURES SUR LA PÉTITION NATIONALE

DES LE 7 DECEMBRE 2010 FORCE OUVRIERE APPELLE A AMPLIFIER LA MOBILISATION 

Le 15 novembre 2010, FORCE OUVRIERE a lancé une campagne nationale de pétition dans les établissements relevant de la C.C.N. du 31/10/51. 

Cette pétition a pour objectif de rassembler les salariés autour des revendications portées par FORCE OUVRIERE contre le projet de révision de la Convention Collective Nationale initiée par la F.E.H.A.P..

Toutes les propositions de modification vont dans le sens d’une PERTE DES DROITS ET GARANTIES DES SALARIÉS, auxquels se substitue la simple application du Code du Travail voire l’arbitraire que représente la seule appréciation des employeurs. L’objectif c’est la BAISSE DE LA RÉMUNÉRATION DE TOUS LES SALARIÉS, quel que soit leur statut.

Une semaine après, ce sont déjà plusieurs milliers de signatures qui ont été collectées pour appuyer les revendications suivantes :

Retrait du projet de révision
Maintien et amélioration de la Convention Collective Nationale
Augmentation des salaires

Le 7 décembre 2010 :
Lors de la Commission Paritaire Nationale, FORCE OUVRIÈRE remettra à la F.E.H.A.P les pétitions.

Le 7 décembre 2010 :
Sur ses revendications, FORCE OUVRIÈRE appelle les salariés à se mettre en grève, à tenir des assemblées générales dans l’unité la plus large possible, à interpeller les directions des établissements et les délégations régionales de la F.E.H.A.P. pour contraindre la fédération patronale à retirer son projet.

FORCE OUVRIERE prend ses responsabilités 
et appelle l’ensemble des organisations syndicales 
à se joindre au mouvement.