Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Force Ouvrière de Côte d'Or

Union Départementale des syndicats Force Ouvrière de Côte d'Or,2 rue Romain Rolland,Téléphone : 03 80 67 11 51, Fax : 03 80 67 01 10, E-mail : udfo21@force-ouvriere.fr, 21 000 DIJON

UN TRAVAIL DE TITAN - 010313

Publié le 28 Février 2013 par UDFO21 in voix de presse

Voix de presse

 

Adressée au ministre du Redressement productif et rendue publique le 19 février, une lettre du P-DG de Titan, qui fit figure un temps de repreneur partiel de l’usine Goodyear d’Amiens-Nord, a déclenché une vive polémique dont la presse s’est nourrie.

Le Monde
«La controverse bat son plein depuis mercredi entre Maurice M. Taylor et Arnaud Montebourg. Le patron du groupe américain Titan a sonné la charge en se retirant du projet de reprise de l’usine Goodyear d’Amiens-Nord au motif que les salariés français travailleraient “trois heures par jour” et seraient “trop chers”. Le ministre du Redressement productif lui a répondu jeudi dans Les Échos en alignant les chiffres sur l’attractivité de la France pour les investisseurs étrangers.» Et les chiffres de voler bas.

Le Républicain Lorrain
Comme les coups de griffe: «Quand les milieux financiers américains parlent du “grizzly”, ils désignent Maurice “Morry” Taylor Jr, 68 ans. Le patron de Titan doit ce surnom à sa silhouette de colosse, aux grognements qui ponctuent ses coups de griffe tantôt protectionnistes, tantôt ultralibéraux, et à sa voracité à racheter des entreprises. Il a construit son empire, notamment avec le manufacturier de pneus Titan, en relançant des sociétés en perdition après avoir taillé dans les effectifs et les coûts de production.» À qui coule gagne?

Le Point
Et il emploie des «méthodes qui ne font pas dans la dentelle. Taylor a tout fait pour bloquer l’accès de ses usines aux inspecteurs du travail et a eu de violents affrontements avec les syndicats. En 1998, les employés des usines de l’Iowa et du Mississippi se mettent en grève. Ils protestent contre des horaires de travail qu’ils jugent trop durs. Taylor suggère qu’ils aillent trouver du boulot à Cuba, où ils se sentiraient mieux avec “les gauchistes, socialistes et communistes”, et les remplace par des employés non syndiqués».

La Voix du Nord
Jean L.: «La plupart d’entre vous ne connaissent pas les conditions de travail de ces “fainéants” d’ouvriers chez Goodyear Amiens. Mon père y a travaillé trente ans, a fait les 3/8, revenait à la maison avec les mains brûlées par le caoutchouc, avait deux fois 7 minutes de pause par jour, temps évidemment chronométré, travaillait dans l’usine à plus de 30°C, ne voyait pas la lumière du jour, au point qu’il mettait des lunettes de soleil quand il sortait de l’usine, respirait des poussières de caoutchouc (plusieurs de ses collègues ont eu des cancers du poumon alors qu’ils ne fumaient pas).» Dantesque, si ce n’est titanesque...

Libération
«La présidente du MEDEF, Laurence Parisot, souvent peu avare de critiques contre les lourdeurs du système français, a elle aussi fustigé cette semaine les propos de Maurice Taylor. “Cette généralisation est choquante et elle provoque chez moi vraiment un rejet absolu”, a-t-elle déclaré, tout en estimant que la polémique révélait également des “anomalies qu’il faut corriger”. Une question centrale pour la France reste celle de la compétitivité.» Un combat de Titans se prépare-t-il?

Commenter cet article